Actualités à Fayenbois

8. L’arbre symbolique

Prenez garde à ne pas vous tromper, suivez toujours le sentier forestier de gauche, celui-ci descend vers le centre du bois. Plusieurs chemins de traverse vous invitent à droite, mais ils vous mèneront vers d’autres découvertes sylvestres en dehors de notre circuit des arbres.

A moins de 100 mètres, après un petit croisement, le sentier commence à descendre plus rapidement. Sur sa partie haute, à droite et un peu en retrait du sentier… cherchez l’arbre « symbolique ».

Un chêne dressé comme une colonne antique se présente à vous ! Son port est typique des espaces forestiers. Il semble pousser plus en hauteur qu’en largeur. Dans un parc, un tel arbre a évidemment plus d’espace pour développer un houppier imposant. L’écorce craquelée, fissurée est typique. L’homme attribue depuis des millénaires un pouvoir symbolique de puissance et d’éternité à cet arbre. Les druides récoltaient jadis le gui dans les chênes avec une serpe d’or, pour l’usage des vertus de « force » qu’on lui attribuait. Associé à Zeus dans la Grèce antique, il préservait de la foudre ! Il est vrai qu’à nos yeux, le chêne est exceptionnel par sa longévité et la prestance de certains vieux sujets !

Frappez trois fois le tronc en pensant à vos maux… ceux-ci se briseront sur l’inébranlable écorce de ce robuste semencier.