Actualités à Fayenbois

9. L’arbre du repos

Continuez à descendre le petit sentier forestier, vous arriverez au point le plus bas du bois. Avant de traverser le petit pont de pierre, retournez-vous et allez-vous asseoir quelques instants sur un banc à quelques mètres.

En levant les yeux, une fois assis, vous découvrirez le branchage singulier d’un marronnier... voici notre arbre du « repos ».

Habitué à l’aisance d’un parc ou d’une allée pour se développer, il est contraint ici de tenir compte de la concurrence de ses congénères. Comme l’arbre précédent, il pousse en hauteur avec des branches relativement serrées, ce qui lui donne un aspect particulier. Perdez-vous dans cette ramure tombante, qui semble vous envelopper, l’endroit où vous vous trouvez incite à la contemplation. L’œil s’attarde sur cette structure impressionnante, sur ce chapiteau de verdure. Ce lieu est l’endroit le plus calme du bois, écoutez le chant d’un oiseau, le bruit du froissement des feuilles dans le vent, mais aussi celui de l’homme qui, contrairement aux idées reçues, fait également partie de cette nature.