Actualités à Fayenbois

10. L’arbre de la survie

Traversez le pont et continuez à droite en suivant le chemin principal sur une distance approximative de 200 mètres. Ce chemin devient sinueux et vous conduit inexorablement en un lieu « mystique ».

Vous trouverez ici les ruines d’une ancienne chapelle bâtie vers 1840. Il ne reste plus grand chose d’elle hormis son magnifique porche voûté composé de pierres grossièrement taillées.

Attardons- nous un instant sur cette bastide, plusieurs légendes courent en ce lieu… notamment celle d’un fantôme hantant le bois. L’esprit remonte, la nuit, des berges de l’étang jusqu’à cette chapelle, son ancien logis. Il recherche son assassin, ce bourreau qui l’a englouti une centaine d’années plus tôt dans les eaux sombres de l’ancien marais maintenant asséché.

Le hasard cercle justement la chapelle d’une myriade de frênes… cet arbre à écorce de chêne, mais au feuillage découpé comme celui du sureau, est un gardien. En effet, les traditions européennes octroient au frêne la faculté de prévenir de la noyade. Jadis les marins gardaient toujours en poche un morceau de frêne pour se protéger de ce danger… les canots de sauvetage avaient d’ailleurs une rame en frêne pour cette raison. Ces arbres sont donc ici les sentinelles des énergies mystérieuses qui circulent en ce lieu.